Publié par 2 commentaires

Comment moduler au piano

Que signifie le terme   ” modulation ”  voir également  ” emprunt ”  et comment les grands compositeurs les incorporent dans leurs oeuvres ? 

La modulation est un procédé très utilisé pour enrichir  les compositions musicales en les rendant plus attractives pour faire entendre des rebondissements, des couleurs, des ambiances différentes afin de casser toutes monotonie avec l’écoute d’une même gamme du début jusqu’à la fin. 

Je vais donc vous parler des 2 méthodes les plus répandues qui permettent de faire évoluer les compositions musicales et que vous  rencontrez dans n’importe quel style musical, allant de la musique classique à nos musiques actuelles. 

Allez, c’est parti !!! 

En ligne générale, pour moduler, nous utilisons 2 procédés : 

  • La gamme relative
  • les tons voisins

Commençons déjà par moduler vers la GAMME RELATIVE.

Pour notre exemple, partons du principe que nous avons une tonalité générale qui est Sol majeur. 

Je profite au passage pour rappeler que cette gamme possède un FA# à l’armure.

Sol       La       Si       Do       Ré       Mi       Fa#       Sol

  I            II        III        IV          V         VI         VII         (I)

Une fois que vous avez joué cette gamme sur votre piano,  amusons nous à enchaîner une  suite d’accords que nous allons construire ensemble et qui vous permettra de mieux comprendre le système de modulation vers la gamme relative.

En guise d’exemple, nous allons commencer notre grille d’accords par une cadence parfaite en Sol majeur. Cette suite d’accords est très fréquemment utilisée.

Elle se compose des degrés :        I                V               I  

                                                                  G              D7             G

Rappelons au passage, qu’en ligne générale, un 5ème degré est le plus souvent accompagné d’une 7ème mineure ( V = D7).

Amusons nous à jouer ces accords sur le piano en utilisant des renversements et qui permettra à notre main droite de bouger le moins possible accompagnée d’une main gauche qui jouera les notes fondamentales de nos accords.

photo exemple cadence parfaite en sol majeur avec accords renversés

Gardons pour plus tard cette cadence parfaite en Sol majeur et poursuivons notre développement en allant chercher la gamme relative mineure de notre tonalité qui nous intéresse.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur comment trouver les gammes relatives, je vous invite à lire l’article des gammes relatives entièrement détaillé sur le sujet vous permettant de mieux comprendre son fonctionnement.

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit juste de descendre d’une tierce mineure ( ou 3 demi tons ) à partir de la note SOL.

photo des notes sur le piano pour apprendre à trouver la gamme relative mineure

Notre nouvelle note étant le ” Mi ” , la gamme relative de Sol majeur et donc Mi mineur. Et par conséquent, elle aussi possède un fa# à l’armure.

Mi Fa# Sol La Si Do Ré Mi

I II III IV V VI VII (I)

Si nous récapitulons les informations, je sais que je suis dans la tonalité principale de Sol majeur et mon but est de moduler dans sa gamme relative de mi mineur.

Pour passer de Sol majeur à Mi mineur, nous allons utiliser une astuce qui nous permettra d’adoucir le passage entre les 2 gammes et en même temps d’interpeler nos oreilles à cette nouveauté.

Cette astuce est tout simplement de chercher le 5ème degré de ma nouvelle gamme.

Si je suis en Mi mineur, son 5ème degré est Si ( comme indiqué sur le tableau au dessus ). Je n’oublie pas de rajouter la 7ème, donc Si7 (B7).

Ne pas oublier également que par définition un 5ème degré est toujours majeur (à part exception).

photo accord de si majeur avec une 7ème

Je vous invite à jouer cet accord de B7 ( V ) et de le résoudre sur mi mineur ( I )

photo cadence parfaite en mi mineur avec renversements des accords

Et maintenant, enchaînons ensemble le passage de sol majeur vers mi mineur en reprenant tous nos accords depuis le début.

photo cadence parfaite en sol majeur en modulant vers mi mineur avec renversements des accords

Voici un petit audio afin que vous puissiez bien l’entendre.

Et voila pour cette première méthode qui vous permet de changer l’ambiance et la couleur de votre composition. Je rappelle que nous avons commencé par la gamme de sol majeur avec une ambiance joyeuse et que nous avons enchaîné avec la relative de mi mineur, apportant une ambiance plus mélancolique.

Apprenons maintenant à moduler avec les TONS VOISINS et toujours en fonction de notre gamme principale qui est sol majeur.

Voici un petit tableau qui vous montre les tons voisins de sol majeur

photo représentant les tons voisins de sol majeu

Comme avec la gamme relative, nous n’allons pas passer d’un ton voisin à l’autre directement, mais en adoucissant toujours notre passage avec le 5ème degré de notre nouvelle gamme choisie pour moduler.

Si jamais vous vous poseriez la question, non, il n’y a pas de règle pour savoir dans lequel de ces tons voisins vous pouvez vous diriger. Vous avez 5 choix possibles, à vous de décider dans quelle nouvelle gamme vous souhaitez moduler. Faîtes confiance à vos oreilles et à votre ressenti, ils seront vous guider !

Voici un tableau qui facilitera votre recherche avec le 5ème degré de chaque ton voisin.

tableau récapitulatif de touts les tons voisins avec leurs 5ème degrés

Je vous laisse écouter ces 2 exemples où je développe la modulation en commençant toujours par la gamme principale de sol majeur vers Ré majeur, puis de sol majeur vers Si mineur.

Et vous pouvez faire de même avec tous les autres tons voisins. Encore une fois, c’est vous qui choisissez la modulation qui vous inspire le plus. Laissez libre court à votre imagination !

Et voila, j’espère que cet article sur la modulation vous aura plus et qu’il vous aura permis de mieux comprendre les petites astuces que nos plus grands compositeurs utilisent.

Et j’espère aussi, que vous allez être inspiré pour composer vos propres chansons ou morceaux instrumentaux !

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires, je me ferais un plaisir de vous lire et de vous répondre.

A bientôt !

2 réflexions au sujet de « Comment moduler au piano »

  1. bonjour Marina ! est ce que l’on peut moduler par chromatisme car j’ai une partition de Dirck Annegarn ” Bruxelles ” ou il ya des modulations qui ne font pas partis des relatives ni des tons voisins mais qui pourraient faire partie de la gammes chromatiques pouvez vous me renseigner sur ce point car même dans ” Inspiration piano” votre methode je n’ai pas trouvé la solution !! merci d’avance .Denis

  2. Waouuuu trop cool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *