LES ACCORDS DE PASSAGE

Publié par Laisser un commentaire

Aujourd’hui je vais vous parler des accords de passage.

Qui sont les accords de passage ?

Ce sont des accords que vous rajoutez par dessus une grille initialement écrite par un compositeur et qui va vous permettre d’enrichir et de sublimer encore plus votre partie d’accompagnement.

Nous rencontrons d’avantage ces accords de passage dans les musiques noire américaine comme la Soul-music, le Jazz , le Blues , le Ryhtm and Blues et surtout le Gospel.

Je vais vous expliquer 4 ASTUCES en utilisant tout simplement les 4 fameux accords magiques que tout le monde connaît dans la gamme de Do Majeur avec que des touches blanches.

Mais vous allez voir qu’au fur et à mesure, nous utiliserons quelques petites altérations avec l’arrivée de nos accords de passage.

Mettons nous dans un contexte de grille d’accords à jouer.

 

 

1ÈRE ASTUCE

La première possibilité que je vous propose est tout simplement de rajouter le 5ème degré (V) de l’accord qui va arriver.

Faîtes cependant attention qu’un 5ème degré est toujours Majeur (c’est la que les altérations vont faire leur apparition).

Et afin de marquer son arrivée on va lui rajouter une 7ème mineure (un 4ème son)

lui donnant ainsi plus d’impact !

Commençons avec les 2 premiers accords de notre grille : DO qui va vers SOL

Jouons l’accord de Do majeur mais avant d’enchaîner sur SOL majeur, cherchons son 5ème degré ?

Sol – La – Si – Do –

Ré est le 5ème degré de Sol ==>  Ré = D = ré – fa# – la

En lui ajoutant sa 7ème mineure il devient Ré7 ==>  D7 = ré – fa# – la – do

Et maintenant, intégrons ce nouvel accord à notre grille.

Avec le rajout du 5ème degré, notre première mesure se voit partager en 2.

Vous devez jouer 2 temps en Do majeur et 2 temps en Ré7 avant de passer à la 2ème mesure.

 

Utilisons ce même principe pour les mesures 3, 4 et 5.

E7 est le 5ème degré de Am  ==>  E7 = mi – sol# – si – ré

C7 est le 5ème degré de F     ==>  C7 = do – mi – sol – sib

G7 est le 5ème degré de C    ==>  G7 = sol – si – ré – fa

 

Voila l’enchaînement de notre nouvelle grille


 

 

2ÈME ASTUCE

Nous allons rejouer exactement la même grille que l’astuce N°1 mais cette fois-ci en changeant la basse ( la main gauche) de nos 5ème degrés.

Au lieu de ne mettre que les notes fondamentales de chacun de nos accords en main gauche, nous allons jouer la Tierce de nos accords de passage.

Et voilà notre nouvelle grille.

Vous remarquerez que cette note ( cette tierce) n’est qu’a ½ ton de l’accord d’après.

 

 

 

3ÈME ASTUCE

Cette nouvelle explication va peut- être vous paraître un peu plus compliqué, mais j’avoue que c’est celle que nous utilisons le plus souvent.

Nous allons cette fois-ci chercher la CADENCE COMPLÈTE ( 2 5 1 ) toujours de l’accord qui suit.

Je commence avec Do majeur et avant d’enchaîner sur le Sol (2ème mesure) je vais chercher son 2ème et 5ème degré, pour finir sur sol (I)

Notre 1ère mesure est cette fois-ci partagée en 3 accords.

Nos 2 premiers temps sont toujours dédiés à Do majeur, puis 1 temps en Lam et 1 temps en Ré7.

 

Et bien sûr je peux effectuer le même principe pour chacun de mes accords.

  • Bdim (*) – E7 sont les II et V de Am
  • Gm – C7        sont les II et V de  F
  • Dm – G7        sont les II et V de  C

 

(*) Une règle à savoir

dans un II V I MAJEUR  le :

  • II est toujours mineur (ou mineur 7, si 4 sons)
  • V est toujours majeur ( ou 7 , si 4 sons)
  • I est toujours majeur ( ou M7, si 4 sons)

dans un II V I MINEUR  le :

  • II est toujours diminué (ou mineur 7 (b5) , si 4 sons)
  • V est toujours majeur ( ou 7 , si 4 sons)
  • I est toujours mineur ( ou m7, si 4 sons)

Voila notre nouvelle grille.

 

 

 

4ÈME ASTUCE

Nous allons jouer la même grille d’accords que dans la 3ème astuce, mais en changeant la basse ( la main gauche) de nos 5ème degrés.

Comme vu précédemment ( ASTUCE N°2), nous mettrons les tierces en MG de nos Vème degrés.

Ce qui va nous donner ceci :

 

Comparaison audio de la grille simple vers la grille avec notre 4ème astuce.

 

Et voilà, pour ces 4 astuces qui vont vous permettre d’enrichir et de sublimer vos parties d’accompagnements grâce aux accords de passage.

À bientôt pour un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *